Sport Air France: la proposition de la direction jugée "indécente" par les pilotes

11:45  17 avril  2018
11:45  17 avril  2018 Source:   AFP

Air France propose une hausse salariale de 12,5% sur 4 ans : "Indécent" pour les pilotes

  Air France propose une hausse salariale de 12,5% sur 4 ans : La dernière proposition de la direction portant sur une hausse de salaires de 7% entre 2018 et 2021 et de 12,5% en tenant compte de l'avancement automatique lié à l'ancienneté, est notamment rejetée par le syndicat des pilotes. La grève qui mobilise seulement un tiers des pilotes, 20% des hôtesses et stewards et 14% des personnels au sol continue ce mardi et ce mercredi. Demain soir, son coût s'élèvera à 220 millions d'euros.Présentée ce lundi soir pour mettre fin à la grève qui a déjà coûté 200 millions d'euros, la dernière proposition de hausse salariale de la direction (+2% en 2018, +5% de 2019 à 2021, soit 12,5% sur 4 ans en tenant compte de l'avancement automatique du GVT) va faire chou blanc.

La direction d' Air France a expliqué, dans un communiqué, s'être «déclarée prête à négocier un ne concernerait qu'une «infime» partie des salariés et que la proposition était « indécente ». Le président du Syndicat des Pilotes d' Air France (Spaf) juge impossible de négocier ce mécanisme

Pourtant, la direction déclare qu’ Air France compense une différence de rémunération quand les pilotes AF volent chez Transavia, comme c’est votre cas. Dans le direct . 13:35 Mes beaux missiles.

Des avions d'Air France sur le tarmac de l'aéroport de Charles de Gaulle, le 11 avril 2018 à Roissy, au nord de Paris © Fournis par AFP Des avions d'Air France sur le tarmac de l'aéroport de Charles de Gaulle, le 11 avril 2018 à Roissy, au nord de Paris

Philippe Evain, président du syndicat de pilotes SNPL Air France, a repoussé mardi la proposition salariale "totalement indécente" et "totalement farfelue" de la direction de la compagnie, au huitième jour de grève depuis février pour une revalorisation des salaires.

Soulignant l'impact "très important" du conflit sur le trafic, Philippe Evain a accusé la direction de faire "tout pour que la grève continue".

La direction de la compagnie a proposé lundi un projet d'accord final prévoyant une augmentation de 2% immédiatement et une hausse de 5% sur trois ans. Ce projet est soumis à signature jusqu'à vendredi 12h00.

L'intersyndicale d'Air France rencontrera la direction jeudi

  L'intersyndicale d'Air France rencontrera la direction jeudi L'intersyndicale d'Air France, qui réclame une augmentation générale des salaires de 6%, a accepté mercredi de rencontrer la direction et pourrait lever son préavis de grève si les propositions qui lui sont faites sont jugées satisfaisantes, a déclaré le syndicat de pilotes, SPAF. La direction d'Air France a proposé mardi aux organisations syndicales l'ouverture de négociations salariales pluriannuelles ainsi qu'un doublement de la revalorisation prévue pour 2018 avec l'espoir de trouver une issue à un conflit qui s'est traduit par six jours de grève et qui menace les vols des 17, 18, 23 et 24 avril.

Les pilotes Air France assurent leur mission avec le plus haut niveau de sécurité des vols, d'expertise technique et le souci permanent de la satisfaction de nos clients. Pour toute demande d’information complémentaire, merci de nous écrire à l’adresse suivante : mail.cadets@ airfrance .fr.

La pollution de l ’ air est un problème qui concerne tout le monde. Il n’y a certes pas de cas de mort directe d’humains causés par la pollution de l ’ air , mais souvent ce sont des causes indirectes et des expositions de longue durée à la pollution de l ’ air .

"Il n'est pas possible de faire semblant de croire que les augmentations futures de 2019-20-21 vont remplacer l'inflation passée", a-t-il dit, ajoutant "c'est du trompe-l’œil, inacceptable". Les syndicats souhaitent "un rattrapage parce qu'on a été bloqués pendant six ans".

Il a souligné que l'intersyndicale avait fait lundi "un geste" en revoyant à la baisse sa revendication initiale pour la passer de 6% à 5,1% en 2018. "Ce que nous demandons est extrêmement raisonnable", a-t-il dit.

Le responsable du SNPL, syndicat majoritaire dans les cockpits, a fait valoir que la compagnie, "prise en étau entre des charges et des taxes d'ADP (Aéroports de Paris) et de l'Etat" n'a d'autre solution que de "matraquer les salaires". Selon lui, cela représente près d'"un milliard d'euros" par an.

Il a assuré que comme commandant de bord, il ne gagnait "pas un centime de plus qu'un pilote d'easyJet, moins bien qu'un pilote de Transavia, beaucoup moins bien qu'un pilote de Lufthansa, énormément moins bien qu'un pilote de KLM".

L'intersyndicale de pilotes (SNPL, Spaf, Alter), d'hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, CFTC, SNGAF) et de personnels au sol (CGT, FO et SUD) appelle à faire grève également mercredi ainsi que les 23 et 24 avril.

Grève mardi à Air France, qui prévoit 70% de vols .
Le programme des vols d'Air France sera de nouveau perturbé mardi en raison de la reprise de la grève intermittente des personnels de la compagnie aérienne, a annoncé lundi la direction de la société. L'intersyndicale d'Air France réclame une augmentation générale des salaires de 6%.La direction a proposé mardi dernier l'ouverture de négociations salariales pluriannuelles, ainsi qu'un doublement de la revalorisation prévue pour 2018, dans l'espoir de mettre fin à un conflit qui s'est déjà traduit par six jours de grève et menace les vols des 17, 18, 23 et 24 avril.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!