The page you are looking for is temporarily unavailable.
Please try again later

Bien-être Vrai / Faux : 5 idées reçues sur l’acné de l’adulte

18:06  13 janvier  2018
18:06  13 janvier  2018 Source:   femmeactuelle.fr

Peut-on maigrir par le froid ? Vrai/faux

  Peut-on maigrir par le froid ? Vrai/faux Qui n’a jamais entendu une collègue expliquer qu’on perdait plus de poids avec le froid de l’hiver ? Ou un parent raconter qu’une douche froide faisait dépenser de nombreuses calories… Croyances ou affirmations ? Pour en vérifier la véracité, nous les avons soumises à Alexandra Murcier, nutritionniste-diététicienne. Verdict. © Getty Peut-on maigrir par le froid ? Vrai/faux On brûle plus de calories l’hiver que l’été.Vrai. Pour que notre organisme soit toujours à 37°c, ce qu’on considère être la température usuelle du corps humain, nous possédons un système de régulation thermique (c’est la thermogénèse).

L ’ acné et l’adolescence. Mythe : L ’ acné peut apparaître aussi bien pendant l’adolescence qu’à l’âge adulte. Il existe actuellement des personnes qui souffrent d’ acné de l ’ adulte qui apparaît chez les plus de 25 ans.

Mythe : le développement de l ’ acné est un processus multifactorielle. L ’ acné est un trouble de l ’unité pilo-sébacée de la peau, qui est composée d’une glande productrice de sébum, du follicule pileux et du poil.

Vrai / Faux : 5 idées reçues sur l’acné de l’adulte © Prisma Media Vrai / Faux : 5 idées reçues sur l’acné de l’adulte

L’acné, une réalité propre à la puberté ? Que nenni ! Nombreux sont les adultes qui souffrent de ce problème dermatologique, et cela peut parfois empoisonner leur quotidien. Comment se manifeste cette acné tardive ? Est-elle différente de sa forme juvénile ? Quelles en sont les causes ? Pour mettre fin aux idées reçues, Nina Roos, dermatologue, fait le point.

1. L’acné de l’adulte touche plus les femmes que les hommes

VRAI.

Les femmes sont beaucoup plus sujettes que les hommes à l’acné tardive, puisque ce problème de peau concerne environ 50% d’entre elles, contre environ 30% des hommes. En cause : la prise d'une contraception hormonale mais aussi la plus grande sensibilité des femmes aux facteurs environnementaux, qui aggravent l’acné. A l’adolescence, par contre, garçons et filles sont égaux face à ce problème dermatologique, même si ces dernières ont tendance à mieux se soigner et donc à se débarrasser plus rapidement de l’acné.

Acné pendant la grossesse : que faire ?

  Acné pendant la grossesse : que faire ? Certaines femmes enceintes sont immédiatement identifiables grâce à cette fameuse bonne mine. Mais toutes les femmes n’ont pas cette chance et l'acné peut vraiment affecter le moral de certaines. Alors, quelles sont les causes de l'acné pendant la grossesse et, avec tant de produits interdits aux femmes enceintes, que peut-on vraiment faire pour la traiter ?« D’un point de vue médical, l'acné de grossesse est la même que l'acné chez les personnes non enceintes.

La peau devrait être lavée deux fois par jour, matin et soir avec un démaquillant particulièrement formulé pour l ’ acné (ces produits contiennent souvent de l ’acide salicylique ou du peroxyde benzoyl). Après avoir nettoyé la peau, l’utilisation d’une crème hydratante légère

L ’ acné est probablement la principale source des problèmes de confiance en soi que rencontrent les jeunes et les moins jeunes. Les raisons de l ’ acné peuvent être diverses et variées et dépendent d’une personne à l’autre. Mais lequel de ces facteurs doit-on blâmer ?

2. L’acné adulte est due à une mauvaise hygiène de la peau

FAUX.

Une mauvaise hygiène de la peau et l’utilisation de cosmétiques trop gras ou trop occlusifs aggravent l’acné, mais n’en sont pas forcément à l’origine. D’autres facteurs, tels que l’alimentation, la contraception hormonale, le tabac, la pollution ou encore le stress peuvent néanmoins expliquer ce problème dermatologique. Une chose est sûre : un travail de fond sur l'hygiène de la peau est nécessaire pour venir à bout de l'acné !

3. L’acné adulte est plus difficile à traiter que l’acné juvénile

VRAI.

L’acné tardive est très difficile à soigner, car elle est moins sensible aux traitements qui fonctionnent chez les adolescents. Et pour cause : elle se manifeste souvent par de gros boutons kystiques, rouges et profonds, qui mettent du temps à disparaître. Ce type d’acné est d’autant plus difficile à traiter parce qu’il est souvent lié à des facteurs environnementaux comme la pollution, sur lesquels ont ne peut pas agir. De plus, tous les traitements ne peuvent pas être envisagés dans le cas de l’acné tardive chez la femme, car les éventuels désirs de grossesse doivent être pris en compte et ne sont pas compatibles avec tous les traitements. 

Pilule : halte aux idées reçues

  Pilule : halte aux idées reçues La pilule a 50 ans ! La loi Neuwirth autorisant la pilule contraceptive a été promulguée le 28 décembre 1967. Elle accompagne aujourd'hui bon nombre d’entre nous, mais savons-nous vraiment tout à son sujet ? L'occasion de faire le point sur nos idées fausses. La pilule oestroprogestative est encore le mode de contraception majeure des femmes en France (ce n’est pas le cas partout).

Thématique de la vidéo La pilule augmenterait de 20% le risque de développer le cancer du sein. Pilule : halte aux idées reçues . Vrai / Faux : 5 idées reçues sur l ’ acné de l ’ adulte .

1. L ’ acné de l ’ adulte touche plus les femmes que les hommesVRAI.Les femmes sont beaucoup plus sujettes que les hommes à l ’ acné tardive Vidéo - “Truie, moche, grosse…” une blogueuse beauté affronte les insultes qu’elle a reçues en 2017. Vrai / Faux : 5 idées reçues sur l ’ acné de l ’ adulte .

4. Les personnes qui ont de l’acné tardive ont forcément eu de l’acné à l’adolescence

FAUX.

On peut tout a fait voir apparaître de l’acné à l’âge adulte, sans en avoir jamais eu à l’adolescence. Il s’agit là d’une des deux formes d’acné tardive, la seconde concernant les adolescents qui voient leur acné se prolonger au-delà de 20 ans. En cause là encore : les facteurs environnementaux, qui favorisent la persistance de l'acné à l'âge adulte.

5. L’acné de l’adulte passe avec les grossesses

FAUX.

La disparition de l’acné est davantage liée à l’âge qu’aux grossesses. D’ailleurs, les femmes enceintes peuvent souffrir d’une forme différente d’acné, que l’on appelle acné de grossesse. Elle peut être due à des modifications hormonales et notamment à la forte production de d'œstrogène et progestérone au cours des premiers mois, mais aussi à des excès alimentaires liées aux fameuses "envies" des femmes enceintes.

Merci à Nina Roos, dermatologue et auteur de La peau de mon ado et Une peau en pleine forme, éd. Solar.

L'acné augmenterait les risques de dépression .
Des chercheurs de l’Université de Calgary au Canada l’ont confirmé : l’acné est un facteur de dépression. L’enquête a été menée sur une durée de 15 ans sur 134 427 participants avec de l’acné et près de 2 millions de personnes qui n’en sont pas atteintes. Publiée dans le British Journal of Dermatology (le Journal Britannique de Dermatologie, ndlr), l’enquête révèle que le risque de développer une dépression importante est plus ...Des chercheurs de l’Université de Calgary au Canada l’ont confirmé : l’acné est un facteur de dépression.

Source: http://fr.pressfrom.com/lifestyle/sante/-75117-vrai-faux-5-idees-recues-sur-l-acne-de-l-adulte/

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!